FANDOM


Monstre-fissure large

Dernière apparence répertoriée par des mages de Dalaran ayant tenté de détruire le conte.

Lorsque Locura Sin'vida écrivait encore couramment des contes, il eut comme habitude de représenter la peur d'une manière bien précise, un « humain résolument inhumain ». Ayant connaissance qu'un monstre effraie surtout car il ressemble à son public, Locura a donc créé un être semblable à lui à l'exception d'une absence totale de visage et des moyens de communication grandement diminués pour ne pas dire arrachés, volés, donnant juste l'impression que le personnage de fiction allait, à travers des pages du livre dans lequel il était enfermé, voler les oreilles, les yeux et la bouche du lecteur qui s'en voyait effrayé. Des légendes ont été développées par la suite par de nombreux auteurs contemporains ou non de l'elfe et encore aujourd'hui, le monstre a un immense succès, une figure de l'éprouvante connue pour se nourrir de la peur des enfants tout comme des adultes, une sorte de croque-mitaine, une triste ironie lorsqu'on pense que les hauts-elfes ont nommés 'croque-mitaine' Locura en premier. Peut-être un moyen pour le conteur d'extérioriser cette vieille rumeur à son propos à travers une plume plus macabre ?

Mais chaque frisson parcourant l'échine du lecteur donne un peu plus vie à la créature qui au fil du temps s'est avérée de plus en plus réelle à l'horreur de tout à chacun. Un cauchemar éveillé dont le but primordial n'est pas seulement de tuer mais bel et bien de détruire les impressions de sécurité et les espoirs des rêveurs tout en imitant son créateur initial pour se rapprocher du croque-mitaine que tout le monde semblait avoir cru en lui...

Naissance d'un mythe Modifier

L'apparition du Monstre-fissure était tout d'abord le projet d'un conteur de créer un adversaire récurent qu'une gamme de héros variée devrait affronter, toujours présent et omniprésent sans pour autant être invincible. Avec comme conclusions des morales pour éduquer les enfants, Locura a créé un idéal de la chevalerie humaine encore respecté aujourd'hui.

Mais les histoires n'ont rien à voire avec la réalité et des événements passés ont faits qu'à présent, la vérité n'est plus aussi simple. Imaginez un puissant paladin perdant l'ensemble de ses pouvoirs, réduit à la simple condition d'un mortel alors que sa vie s'était centrée sur la Lumière. Imaginez un père trouvant sa force dans sa femme et son fils sur le point de naître, réduit à l'état d'une épave par la disparition violente des siens. Le démon Allidasep et le Cœur d'Aeldon, sa création, furent capables de telles prouesses et ainsi, la maison noble qu'était les Coeur-Nuage perdait son plus puissant seigneur et ce seigneur se perdait également dans une folie peu commune, celle des espoirs vains et des démons ravis.

Investi des pouvoirs de Mezznagma depuis les tentatives de Dalaran pour le supprimer et en même temps contrôler le Cœur, Locura prenait conscience qu'il était incapable de vaincre les démons arrivant sur sa belle Azeroth et même pire, qu'il allait probablement en devenir un. Craignant une vie immortelle et une trahison de lui-même envers les derniers êtres chers à son cœur, Locura tenta de stabiliser ses nouveaux pouvoirs en expulsant sa colère et sa peur en un seul point et grâce à cette nature étrangère, il parvenu à un résultat dépassant toutes ses espérances : la matérialisation d'un concept, le Monstre-fissure, sa peur et sa colère de tout perdre. Inspiré grandement des visions offertes par l'Illusionniste qu'il avait vaincu pour le compte de Dalaran, la consistance de la créature n'en était que plus évidente et sa force terrible.

Débarrassé du poids de ses frayeurs nocturnes et de la tristesse qui comblait son âme, l'elfe fut de nouveau apte à combattre et plus à même de préparer le retour de son ennemi sur Azeroth. En contre partie, il inventa une horreur qui ne tardait pas à se nourrir des songes d'Hurlevent, des doutes des rois des différentes races et des pleurs des enfants et qui, malgré qu'elle n’atteignit jamais la force de son créateur car liée à ce dernier d'une manière ou d'une autre, restait une entité puissante et de plus en plus connue. Afin de la défaire, des factions s'étaient mobilisées pour l'atteindre mais en même temps, les gens prenant connaissance de son existence alimentaient juste cet ennemi improbable.

Les milles défaites d'un méchant d'histoire récurent Modifier

Les histoires dans lesquelles le monstre figure étant principalement dédiées aux enfants, un héros parvenait toujours à venir à bout de cet adversaire féroce et ainsi, à travers ces récits anciens et simples, nous découvrons quelques faiblesses récurentes du Monstre-Fissure créé par Locura, certains traits rappelant des faiblesses généralisées aujourd'hui à certains genres de monstres comme par exemple la faiblesse à la magie divine mais plus encore à la lumière du Soleil car comme l'expliquait le conteur: "Après la nuit de la Sanssaint vient toujours le jour et les fées, aussi mauvaises et puissantes puissent-elles être, ne peuvent empêcher celui-ci d'arriver. Voilà pourquoi elles le craignent".

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.